• Jour 5 : Salle de Bain

     

     

    La douche avait arrêté de couler depuis quelques secondes et le mode prédateur de Tharn s'était aussitôt activé ! Il avait un plan ce soir ! OUI ! Un plan savoureux pour titiller un peu son compagnon ! Bon, la soirée allait certainement ce terminer - titillement ou pas titillement - comme elle se terminait souvent, mais rajouter un peu de piments ne faisait jamais de mal ! Et Tharn était tout particulièrement d'humeur joueuse en cette douce soirée de printemps.

     

    Il avança d'un pas silencieux vers la salle de bain, colla quelques instants son oreille contre le porte avant d'ouvrir cette dernière dans le plus grande discrétion. Ses yeux se posèrent alors automatiquement, comme attiré, sur la silhouette de son petit-ami. Celui-là même qui était de dos, les cheveux humide et de l'eau ruisselant encore sur son corps finement musclé et légèrement doré. Les petites lignes d'eau finissaient leur chemin contre la barrière mal venue d'une serviette gardienne de secrets - mais pas inconnus de Tharn en tout cas !

     

    Alors qu'un sourire satisfait étirait ses lèvres et qu'une expression ravi embellissait tous ces traits, il referma tout aussi discrètement la porte, ne lâchant pas son homme du regard. Il s'avança ensuite, lorgnant toujours un peu plus le grand corps si tentant de son petit-ami et soudainement, arracha la serviette d'un Type qui se retourna aussitôt, les yeux écarquillé ! Tharn savoura quelques instants l'air choqué et surpris de sa rustre moitié, étalant un air bien heureux sur son visage et se préparant mentalement à la contre-attaque.

     

    Qui se traduisit par une plainte mignonne associée à un coup rustre sur le bras.

     

    -Ai Tharn ! Ne me surprends pas comme ça enfoiré !

     

    Et avec ses sourcils froncé et sa moue mécontente, Type tenta de s'emparer de sa serviette qui lui avait été volée.

     

    -Tttt, souffla Tharn. Pas de serviette, tu n'en as pas besoin.

     

    Et Type mit une seconde, mais vraiment littéralement une seconde, avant de réaliser et de comprendre l'expression pleine de satisfaction et de perversité qui lui faisait face. Il inclina alors la tête, haussa un sourcils et avec un sourire qu'il tentait légèrement de cacher, répliqua :

     

    -Des idées particulières en tête peut-être ?

    -De toi ? Toute la journée bébé, répondit Tharn avec son sourire carnassier si diaboliquement charmant.

    -Tu ne pouvais même pas attendre que j'ai finis ?

    -Ca me rappelle la première fois que je suis descendu vers ici, susurra Tharn en s'avançant langoureusement et en effleurant le membre nu de son petit-ami.

    -Et si au lieu de te rappeler, tu me remémorais ce souvenirs, hein ?! Il me semble un peu flou, murmura Type en glissant ses doigts humides sur la nuque et entre les cheveux si doux de Tharn.

     

    Ce dernier se lécha les lèvres - Type retint difficilement un gémissement à cette vision - et les yeux brillant, vient coller sa bouche à l'oreille de son petit-ami.

     

    -Oh bébé ! Je vais te faire souvenirs et t'incruster cette sensation pour toujours, chuchota Tharn de sa voix la plus sensuel... avant de doucement et de la plus aguichante des manières, descendre aux pieds de son petit-ami, ne lâchant pas un instant le regard brillant et noir de désir de celui-ci.

     

    Il allait mettre Type à genoux et ce dernier le savait très bien. Mais ça, ça sera pour un peu plus tard, pour l'instant il avait un corps à déguster !

     

    ♥♥♥ Titi Panda ♥♥♥


    votre commentaire
  • Pour faire dodo, la sieste ou simplement porter un bandeau stylé, voici le

     

    Masque de Nuit

     

    Masques de Nuit ~

     

    Pas très difficile à faire ! On prend de la feutrine, on dessine un contour qui nous plait (que l'on peut doubler si l'on veut plus d’épaisseur), on découpe pour avoir la forme de base et après on décore avec encore de la feutrine, du papier mousse, du papier crépon, ce qui nous fais plaisir une nouvelle fois ! Pour coller rien de mieux que le pistolet à colle, mais à stick ou en bombe ça fonctionne aussi (peut-être que sur le long terme c'est moins efficace par contre...).

    Une fois que tout est beau, on découpe une languette à la taille voulu (petite, moyenne ou grosse tête), qu'on colle également et le tour est joué !!! Un beau masque de nuit fait maison ! Il y a plein de modèles sur Internet et je vais vous montrer quelques exemples que j'ai pu faire avec les enfants. Mais le mieux c'est de laisser aller son imagination, ou sinon partir d'une base et modeler tout pleins de petits détails pour en faire un masque de nuit unique !

     

    Au niveau de la matière, tester peut-être avant sur des petites durées afin de voir s'il n'y a pas de réaction à la feutrine, on sait jamais ! Et sinon, bah remplacer la feutrine par une matière plus "habituelle" comme du coton et comme ça au lieu de coller et bien on apprend aussi un peu la couture (bomber un peu le masque avec du coton, de la laine, ce que vous avez de souple et doux !). Et une nouvelle fois, le tour est jouer !!!

     

    Voilà ~ je vous laisse avec quelques exemples de mes supers loupiottes, qui ont fait de superbes créations !!! Si vous avez des questions, laissez un petit mot, j'expliquerai davantage ! Titi Panda will See you Soon ♥

     

    Masques de Nuit ~      Masques de Nuit ~      Masques de Nuit ~

     

    Masques de Nuit ~      Masques de Nuit ~      Masques de Nuit ~

     

    Masques de Nuit ~      Masques de Nuit ~      Masques de Nuit ~

    Masques de Nuit ~      Masques de Nuit ~      Masques de Nuit ~

     

    Masques de Nuit ~     Masques de Nuit ~

     

     


    votre commentaire
  • Jour 4 : Hot Summer

     

     

    Lorsqu'un petit voyage chez la famille de Type avait été décidé, Tharn s'était préparé psychologiquement depuis ce moment là - c'est-à-dire deux mois à l'avance ! Certes la relation avec son beau père c'était nettement amélioré depuis leur début, mais gare à lui si il faisait la moindre gaffe ! Et par gaffe il entendait une caresse innocente, un regard à peu trop soutenu en direction du fils adoré, un refus de manger des plats épicé, des remarques trop ambigües, etc, etc. La moindre de ses actions étaient prises dans le radars aiguisé et perçant du père de Type, pas la moindre petite chose lui échappait !

     

     

     

    Mais le problème, ce n'était pas qu'il ne pouvait pas se contrôler vis-à-vis de son petit-ami pendant quelques jours, même si c'était quand même sacrément embêtant - énervant, rageANT, FRUSTRANT !!! - d'avoir Type à côté de lui et de ne même pas pouvoir juste lui tenir la main ! Non ! Le vrai problème, c'est qu'il y avait la plage, là-bas, sur cette fichu île !!! Et que bien sûr... bah ils y allaient ! Evidemment ! Et que bah du coup, lui, pauvre Tharn qu'il était, il devait subir tout ça en silence et avec un aplomb à faire blanchir un insensible !

     

     

     

    Résister à Type habillé, à un mètre de lui, avec son sourire éclatant et son air tout innocent de petit garçon choyé, était déjà trèèèès difficile, mais supportable - il avait un peu de self contrôle tout de même ! - mais ré-sis-ter à Type en maillot de bain, à cinquante centimètre de lui, sa peau éclatante et doré exposé à qui voulait l'admirer, les cheveux au vent et avec son air de "Je suis sexy mais tellement naïf que je ne me rends même pas compte", ça, ça, çaaaAAaaaAAAAaaa, ça, c'était carrément un enfer sur Terre !

     

     

     

    Et la brûlure du regard laser du père de Type ne faisait que rajouter une couche de plus à la fournaise qui le rongeait ! Bordel, pourquoi s'imposait-il cette souffrance à chaque fois ?!! ... Ah oui, parce qu'il était amoureux ! ... Hum, et parce que mine de rien il arrivait quand même à incruster quelques images inoubliable au plus profonds de ces petites rétines bien entrainées !

     

     

     

    Tharn faillit faire un bond de trois kilomètre de hauteur quand Type, qui s'était vraisemblablement assoupi sur sa serviette, se serra un peu plus vers lui, collant presque leur bras l'un à l'autre. Tharn se crispa quelques secondes, mais rien ne se produisit. Il expira alors lentement en zieutant du coin de l'œil son petit-ami - celui qui avait inventé les lunettes de soleil recevait en cet instant, avec la plus chaleureuse des gratitudes, les remerciements immensément sincères de Tharn Kirigun.

     

     

     

    ...................................................................................... *Traduction : cerveau en mode BUG activé*

     

     

     

    Comment, COMMENT arrivait-il à ne pas sauter, au tout du moins enlacer avec la plus innocente -mais bien-sûr... - des envies son admiré petit-ami ???!! Il n'en avait pas la moindre idée ! Mais pour le coup, il était très fier de lui !

     

     

     

    Tharn vénérait la peau doré de Type, elle contrastait tellement avec la sienne qu'il trouvait qu'elles allaient terriblement bien ensemble. Et puis elle avait une petite nuance chocolat qui le faisait toujours saliver ! Mais il adorait aussi les bras et surtout les poignets et les mains si fines de son petit-ami. Les caresser, les encercler, les attraper, les toucher, les masser, les lécher, les goûter, les marquer ! Oh ! Oui ! Il aimait en faire des choses à ces petits membres si convoités.

     

     

     

    Alors vraiment, allier ces deux combinaisons au soleil ravageur et magnifique qui ne rendait son petit-ami que plus hot, Hot, HOt, HOT, HOOOOTTTTT, c'était un coup de poignard dans le cœur ! Tharn serra les poings à s'en faire saigner, détournant le regard et pensant à la vision horrible de son beau père entrain de le brûler vif. Mais malgré ses pensées sombres et morbides, un sourire menaçant et déterminé écarta en douceur le coin de ses lèvres serrés, il allait tellement ravager Type cette nuit, que celui-ci n'aurait d'autre choix que de rester assis pendant quelques jours, loin du soleil et loin de cette fichu plage !

     

     

    Un Tharn Kirigun frustré, était un Tharn définitivement des plus diabolique et dévastateur ! Et oh combien dévergondé !

     

    J'espère que la lecture aura était appréciable ! Titi Panda said Bye Bye


    votre commentaire
  • Pour des fous rires garantis, jouez à

     

    ~ Stay Cool ~

     

    Le jeu ou PERSONNE ne reste cool !

     

    Stay Cool

     

    Joueurs : 3 à + (mais en se débrouillant, à 2 ça peu se faire !)

    Difficulté : savoir écrire, un peu de culture G (10-12 ans +) et maitrise de soit !

    Durée : dépend du nombre de joueurs, de tours et de ce que vous voulez faire en fait ! Min : 5min ; Max : Toute la nuit !

    Note personnelle : ♥♥♥♥♥

     

    Le jeu multitâches par excellence !!! Parce qu'il est Fun a souhait ! Le jeu qui révèle que ton cerveau peu parfois, vraiment, faire n’importe quoi ! Mais on s'en fiche, parce que c'est marrant ! Franchement, j'ai découvert ce jeu au "Festival Alchimie du Jeu" à Toulouse en 2019 je crois et depuis il fait partis de mes chouchous ♥

    Donc, voilà quelques petites explications histoire de vous donner envie !

    D'abord, il faut savoir qu'un seul joueur est interrogé à la fois, pendant que les autres lisent les questions ou font ce qu'ils veulent de leur vie (rigoler, perturber, manger des chips, ect.)

    + Alors la carte jaune aux quatre chiffres, s'associe au sablier qui a une durée de 30 secondes. En gros il faut retourner le sablier à chaque fois sur les chiffres pour que le joueur interrogé ait 2min pour répondre au maximum de questions. Si le joueur en charge du sablier loupe le coche, tant pis, ça donne plus de temps au joueur qui est interrogé. Le jeu possède plusieurs niveau de difficultés et ce petit coquin de sablier est plus redoutable qu'il n'y parait !

    +Les longues cartes couleur bleu possèdent des questions auquel le joueur interrogé doit répondre oralement.

    +Tandis que les petites cartes rouge possèdent des questions auquel le joueur interrogé doit répondre à l'aide des dés de couleurs, ainsi que les dés blancs (les voyelles sont rassemblés sur ces deux là).

    Du coup pour résumer :

    Cacahuète (le joueur actif qui est interrogé) a face à lui ses dés et c'est tout ! Un autre joueur, Concombre, tient lui au creux de ses mains le tas de cartes rouge, tandis que Grenade, tient le tas de cartes bleu. Un autre joueur, Figue, s'occupe du sablier (ou s'il n'y a que 3 joueurs, Concombre peut s'en charger !).

    Concombre pose sa première question (auquel Cacahuète doit répondre à l'aide de ses dés) et le sablier est mis en route juste à la fin de cette dernière, le jeu commence !!! Ensuite Grenade peut enchainer ses questions (auquel Cacahuète doit répondre à l'oral), les répéter si besoin. Les deux joueurs interrogateurs doivent ainsi poser leur questions, sans se marcher sur les pattes et Cacahuète doit faire tout son possible pour se souvenir des questions, des réponses, les écrire ou les dires à l'oral et également s’acharner à trouver les lettres sur les dés.

    (D'ailleurs, petite aparté, une réponse nécessite un "J", le cherchez pas, il existe pas sur les dés, y'a eu une petite boulette, mais le jeu est trop cool pour être chagriné pour si peu ~).

    Fin du sablier, il y a des petits numéros sur le côté gauche des questions, on multiplie le numéro atteint sur la carte rouge à celui sur la carte bleu et on obtient le résultat de Cacahuète ! Vous pouvez bien évidement retourner les cartes si le joueur actif est super efficace (voir en prendre une deuxième !!!). Et c'est maintenant au tour de Concombre de jouer ! Et ainsi de suite !

     

    Voilà voilà ~ Ça c'est la première phase ! Il y en a trois en tout et la difficulté monte avec ! Vous vous souvenez de ce coquin de sablier ?! Mais si vous voulez les découvrir je vous laisse acheter le jeu ou l'emprunter à votre ludothèque préféré !!! Ça va être compliqué d'adapter pour les plus jeunes qui ne savent pas écrire, mais au pire pour ceux qui ont déjà quelques bases remplacer les dés par un papier/crayon, pourquoi pas... ou sinon changer complétement les bases du jeu (cartes, dés, etc.) mais en gardant l'essence du côté multitâches !

     

    Stay Cool Stay Cool

     

    Bref, je vous le recommande beaucoup ! Des moments énormes passé à jouer à ce jeu ! Et n'oubliez pas, ne soyez pas mauvais joueur, perdre c'est pas cool, on est d'accord, mais s'éclater même en perdant, c'est quand même beaucoup mieux que de bougonner pour une défaite ! Allez, bye bye, Titi Panda vous dit à la prochaine ♠


    votre commentaire
  • Jour 3 : Choix

     

     

    Type faisait face à  choix... difficile ? ... mais pas tant que ça ? ... mais tout de même suffisamment complexe pour le faire réfléchir ! ... Hum, et surtout hésiter ! Comme si il était du genre à se poser trois millions de questions internes juste pour une ridicule petite décision !!! Bon sang, ce type le rendait complètement dingue et le changeait tellement que parfois il avait le tournis face à tant d'incertitude ! Il appréciait son auto-développement, voulait souvent s'arracher les cheveux face à certains de ces comportement passés, mais il appréhendait encore un peu les petits pas qu'il faisait chaque jour. Il n'était pas du genre à tergiverser, mais il n'était également pas du genre à tâtonner à l'aveugle. Hum... vraiment, qu'est-ce que ce type ne lui faisait pas faire !

     

     

     

    Brefffff, revenons-en à son fameux choix, parce que en attendant... bah, il s'était toujours pas décidé ! Oui, hein, que choisir entre une soirée au calme dans leur nid douillet avec son fichu petit-ami et une place en première ligne pour un match de football - que Techno avait eu la bonne idée de lui offrir au dernier moment, comme ça, juste pour torturer son cerveau ?!

     

     

     

    D'un côté... il passait de nombreuses soirées comme celle qu'il allait certainement passer avec Tharn.

     

    D'un autre... c'était vraiment pas souvent qu'il pouvait aller voir un mach de professionnelle en première ligne !

     

    Mais d'un côté... il aimait quand même beaucoup Tharn... plus même que le football !

     

    Mais d'un autre... bah c'était quand même un évènement assez exceptionnelle.

     

    Hum, mais d'un côté... oui d'un côté... il avait toujours été du genre à vivre le moment présent, ses parents lui avaient toujours dis de ne jamais rien regretter, de toujours faire ce qu'il avait envie de faire ! Alors même si d'un autre côté, le match de foot était terriblement tentant, là, maintenant, il avait juste envie d'être avec Tharn ! ...................... BORDEL ! Il était complètement, excessivement et terriblement foutu !!! L'amour, mine de rien, ça craignait quand même un peu ! Il était souvent au comble du bonheur quand Thran cédait à ses caprices... à l'avenir, il se remettrait peut-être un peu plus en question dans ces moments là !

     

     

     

    Il aurait pu ordonner à No de lui donner le deuxième ticket et obliger Tharn à venir avec lui, mais là encore - et il aurait presque pu s'en arracher les cheveux !!! - il ne voulait pas imposer à Tharn de passer toute une soirée à regarder un match alors qu'il n'aimait même pas le foot ! Bon sang, le pire s'est qu'il savait que Tharn lui céderait mais qu'il n'avait pas envie de le faire céder !!! Hum... il avait vraiment, vraiment beaucoup changé !

     

     

    Type se redressa, décidé ! Il laissa le ticket sur le banc des vestiaires et avança d'un pas décidé, direction leur appartement. Il laissait passer pour cette fois, parce que au fond il en avait envie à cause de son petit-ami, mais celui-ci avait intérêt à le vénérer de tout son corps ce soir ! Oh oui ! Type allait lui en faire voir pour son match raté !

     

    Les seuls matchs de foot que Tharn aime, c'est ceux auxquels Type participe !!! :D Titi Panda vous dit à la prochaine ♠


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires